10 Facteurs de risque des maladies cardiaques

L’un des meilleurs moyens de vous assurer que vous ne souffrirez pas des maladies cardiaques ou d’infarctus est de comprendre certains des facteurs de risque des maladies cardiaques. Il existe de nombreux facteurs de risque sur lesquels vous n’avez aucun contrôle, tels que vos antécédents familiaux et votre âge. Mais il y a certains facteurs que vous maîtrisez parfaitement afin de prévenir les problèmes cardiaques ou une crise cardiaque. Par exemple, pour réduire le risque de crise cardiaque, vous pouvez modifier votre alimentation, votre mode de vie et votre attitude.

Selon la fondation suisse de cardiologie ,9 infarctus du myocarde et attaques cérébrales sur 10 sont dus à des facteurs que l’on peut mesurer et contrôler. Connaître ces facteurs de risque est une condition pour les prévenir.

Voici les 10 Facteurs De Risque Des Maladies Cardiaques :

10 Facteurs De Risque Des Maladies Cardiaques.

1 – Antécédents génétiques ou familiaux

Si vous avez des antécédents familiaux de personnes atteintes de maladies cardiaques, cela peut augmenter vos chances de développer un type de maladie similaire. La combinaison de l’hérédité et de choix de vie malsains, tels que la consommation d’aliments malsains et le tabagisme, peut augmenter encore plus le risque de maladie cardiaque. Si vous prenez les mesures nécessaires pour prendre soin de votre cœur, vous pouvez réduire les risques de développer toutes les formes de maladies cardiaques.
Après la ménopause, certaines femmes sont plus susceptibles de développer des problèmes cardiaques. C’est parce qu’à ce stade de leur vie, elles produisent moins d’œstrogènes. Par conséquent, pour réduire le risque de maladie cardiaque, elles doivent varier leur alimentation en conséquence.

2 – L’obésité et ses effets

L’obésité est un problème de santé mondial croissant. Une personne obèse a quatre fois plus de chances de développer des maladies cardiaques. En outre, les personnes ayant des antécédents familiaux d’hypertension ou de diabète courent un risque accru de maladies cardiaques.
L’obésité est désormais reconnue comme une maladie inflammatoire ; on pense souvent qu’elle est un symptôme ou une indication d’autres affections dont une personne peut souffrir. Elle n’est plus considérée comme un simple trouble de l’alimentation, comme c’était le cas auparavant. Différentes études ont confirmé que l’obésité est l’un des principaux facteurs à l’origine des maladies cardiaques et des crises cardiaques.

Vous avez tout essayé pour perdre du poids mais vous n’y arrivez pas ? Vous en avez marre de faire le yoyo et souhaitez perdre de la masse grasse sans faire de régime ? CLIQUEZ ICI POUR DECOUVRIR LE PROGRAMME NUTRITION 360.

3 – Mauvais régime alimentaire

Il ne fait aucun doute qu’une mauvaise alimentation ou une alimentation déficiente en de nombreux éléments nutritifs vitaux est l’un des principaux facteurs contribuant à l’incidence extrêmement élevée des maladies cardiaques qui sont devenues une réalité pour de nombreuses personnes aujourd’hui.
Nos aliments ont été privés d’une part importante de leurs qualités naturelles par la transformation et les méthodes synthétiques utilisées pour les cultiver. Le sel transformé, les céréales hautement raffinées, le sirop de maïs à haute teneur en fructose et les huiles végétales raffinées sont les quatre poisons que l’on trouve dans la plupart de nos régimes alimentaires. La combinaison de ceux-ci, obstruant les artères et les vaisseaux sanguins des poumons et du cœur, provoque des maladies cardiaques.

Vous souhaitez apprendre à mieux manger et à cuisiner des plats sains, goûteux et équilibrés ? Alors découvrez ici le nouveau programme unique dans le domaine de la nutrition !

4 – Fumer

Tout le monde sait que le tabagisme est susceptible d’endommager les poumons, mais beaucoup ne semblent pas réaliser qu’il constitue également un facteur de risque majeur pour les maladies cardiaques. En fait, environ une personne sur cinq qui meurt d’une crise cardiaque à cause du tabagisme. Si vous fumez, vous avez au moins quatre fois plus de risques de contracter une maladie cardiaque que les non-fumeurs. Et les risques sont encore plus élevés pour les femmes qui prennent des pilules contraceptives. L’exposition au tabagisme passif est également un facteur de risque de crise cardiaque.

La nicotine contenue dans la fumée de cigarette réduit l’oxygénation de votre sang. Par conséquent, la quantité d’oxygène que vos poumons peuvent envoyer à votre cœur sera considérablement réduite. Elle entraîne également une hypertension artérielle et une augmentation du rythme cardiaque en raison du mécanisme de compensation que votre corps déclenche lorsqu’il est privé d’oxygène. La nicotine est également connue pour endommager les parois internes des vaisseaux sanguins et des artères, et pour former des caillots sanguins indésirables.

Vous en avez marre de la cigarette qui vous enchaîne …et vous voulez retrouver votre Liberté, votre Santé et votre Bien-Être pour profiter pleinement de votre vie ? Découvrez ici la méthode du Docteur ANNE LAVOIE, Docteur en Pharmacie, membre actif d’une association anti-tabac et fondatrice des éditions Blue Angel.

5 – L’alcool

Consommer une petite quantité d’alcool peut être bénéfique pour notre santé. Voici quelques exemples de bienfaits pour la santé :

Prévention des maladies cardiaques
Réduit le risque de développer un accident ischémique cérébral (qui se produit lorsque vos artères coronaires sont bloquées ou rétrécies, entraînant une diminution de l’apport sanguin)
Réduire éventuellement votre risque de diabète
Toutefois, les médecins ne conseilleront jamais aux patients cardiaques de boire de l’alcool. C’est parce que 90 % des patients autorisés à boire de l’alcool ne pourront pas se contrôler ! Au lieu de boire un peu, ils finissent par avaler toute la bouteille, surtout les alcooliques chroniques.

On ne peut en tirer les bénéfices qu’en buvant une petite quantité, pas plus que le volume recommandé n’est néfaste.
Comment l’alcool aide-t-il à prévenir les maladies cardiaques ? Boire une petite quantité d’alcool peut contribuer à augmenter le taux de bon cholestérol (HDL) et en même temps à réduire le taux de mauvais cholestérol (LDL). L’alcool aide également à arrêter la coagulation du sang, tend à fluidifier le sang, permet de saigner plus facilement et pourrait aider à retarder une crise cardiaque, mais seulement s’il est consommé avec modération.

6 – Un taux de cholestérol élevé

On a longtemps accusé le cholestérol d’être responsable des maladies cardiaques, mais on sait maintenant qu’il est en fait sain. En fait, c’est l’une des substances les plus importantes que le corps produit. Après tout, le corps a besoin de cholestérol pour remplir ses fonctions. Par exemple, notre cerveau et notre foie sont faits de bon cholestérol.

Notre corps peut produire du cholestérol par lui-même. Cependant, le problème survient lorsque nous consommons trop de “mauvais” cholestérol, également appelé lipoprotéines de basse densité.

La consommation de sucres transformés, d’huiles végétales hydrogénées et d’acides gras oméga-6 en trop grande quantité entraîne une surabondance de lipoprotéines de basse densité. Le lipoprotéines de basse densité aide à transporter le cholestérol dans notre corps vers les zones qui en ont besoin. Lorsqu’il y en a trop, l’excès peut s’accrocher aux parois des artères, les irritant et les bouchant, empêchant ainsi le sang riche en oxygène d’atteindre le cerveau, le cœur et d’autres organes.

7 – Diabète

Les personnes atteintes de diabète ont tendance à avoir un taux de glucose élevé dans le sang, ce qui peut endommager à long terme les vaisseaux sanguins et les nerfs qui contrôlent les vaisseaux sanguins de votre cœur. Comme pour toutes les maladies cardiaques, si vous prenez les mesures appropriées pour gérer votre diabète, vos facteurs de risque seront considérablement réduits.

Avez vous le diabète ? Découvrez en cliquant ici la Méthode révolutionnaire scientifiquement prouvée pour mettre fin au diabète de manière 100% naturelle SANS effets secondaires.

8 – L’activité physique

Le manque d’activité physique est une cause majeure de maladies cardiaques et de crises cardiaques. En effet, elles ne peuvent pas brûler les calories excédentaires, ce qui entraîne la formation de tissus adipeux. Le corps est conçu pour effectuer une certaine quantité d’activité chaque jour afin de rester souple, sain et de fonctionner correctement.

Lorsque le corps absorbe plus de nourriture ou d’énergie qu’il n’en a besoin sur une longue période, cela conduit à l’obésité, qui peut entraîner de nombreuses maladies. Le corps a besoin d’exercice pour rester au mieux de sa forme, ce qui est un bon moyen d’entraîner une bonne santé cardiaque.

9 – Le stress

Des nombreuses études suggèrent que les niveaux élevés de cortisol dus au stress à long terme peuvent augmenter le cholestérol sanguin, les triglycérides, la glycémie et la pression artérielle. Il s’agit là de facteurs de risque courants de maladies cardiaques. Ce stress peut également provoquer des changements qui favorisent l’accumulation de dépôts de plaque dans les artères. Mais le stress chronique peut également affecter votre cœur de manière plus indirecte.

LIRE AUSSI :

10 – Tension artérielle

L’hypertension artérielle augmente la charge de travail du cœur, ce qui entraîne un épaississement et une rigidité du muscle cardiaque. Ce raidissement du muscle cardiaque n’est pas normal et entraîne un fonctionnement anormal du cœur. Il augmente également le risque d’accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque, d’insuffisance rénale et d’insuffisance cardiaque congestive.

Lorsque l’hypertension artérielle s’accompagne d’obésité, de tabagisme, d’un taux de cholestérol sanguin élevé ou de diabète, le risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral augmente encore plus.

Mais la bonne nouvelle est que Vous Pouvez Totalement Maîtriser Votre Tension Artérielle De Manière Sûre Et Naturelle, Sans Utiliser De Médicaments Dangereux, Avec Des Résultats Rapides et 100% Garantis! Découvrir ici la méthode .

Conclusion :

Une crise cardiaque peut survenir à tout âge et à tout moment . On n’est jamais trop jeune pour commencer à mener une vie saine pour le cœur. Si vous avez plus de 35 ans, ou si vous présentez de multiples facteurs de risque, travaillez en étroite collaboration avec votre médecin pour réduire votre risque de développer une maladie cardiovasculaire.

La prévention des crises cardiaques est essentielle. Elle doit commencer très tôt . Commencez par une évaluation de vos facteurs de risque. Ensuite, élaborez un plan que vous pourrez suivre pour maintenir un faible risque de crise cardiaque.

Pour de nombreuses personnes, leur première crise cardiaque est fatale, voire mortelle. Faites tout ce que vous pouvez pour réduire votre risque.

J’espère que cet article sur les facteurs de risque des maladies cardiaque vous a été utile. N’oubliez surtout pas de partager l’article car ces informations pourrons être utiles à beaucoup d’autres personnes. Laissez nous vos avis et commentaires, juste en dessous de cet article.

NOTRE PAGE FACEBOOK: ICI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *