le Rhume des foins – Causes ,symptômes et astuces prévention

Le rhume des foins est une affection courante, qui touche entre 10 et 30 % des personnes dans le monde. Il n’est généralement pas dangereux en soi, mais lorsqu’il est associé à d’autres affections, il peut à la fois les compliquer et les intensifier, et vice versa.

Le rhume des foins est le nom le plus couramment utilisé pour désigner la rhinite allergique et touche des personnes de tous âges. Il survient lorsque notre système immunitaire est trop actif et prend des substances courantes présentes dans l’environnement et que notre corps lance alors une attaque contre ces soi-disant envahisseurs.

Causes du rhume des foins

Le rhume des foins est généralement Causé par une allergie aux pollens provenant d’éléments tels que les herbes, les arbres et les mauvaises plantes. Même les spores de moisissure et d’autres substances peuvent provoquer le rhume des foins. L’organisme confond une ou plusieurs de ces diverses substances avec des virus et monte une attaque immunitaire contre eux. C’est un système immunitaire hyperactif qui fait réagir l’organisme de cette manière. Cela peut provoquer tous les symptômes du rhume des foins qui apportent la misère aux individus pendant toute la durée de leur maladie.

Certaines situations peuvent rendre votre corps plus sensible aux déclencheurs d’allergies. Certaines personnes ont un rhume des foins sévère pendant une année et des symptômes beaucoup plus légers l’année suivante. Pourquoi l’organisme n’est-il pas toujours aussi sensible à ses déclencheurs ? Le stress, par exemple, peut rendre une personne plus sensible aux effets du rhume des foins. Si vous êtes confronté à des problèmes qui provoquent du stress, vous pouvez remarquer des allergies plus graves au cours des saisons avec lesquelles vous avez déjà des difficultés.

L’asthme est l’une des conditions qui interagissent avec le rhume des foins et qui aggravent le rhume des foins existant. L’asthme et le rhume des foins ont toujours joué l’un contre l’autre, s’aggravant mutuellement et se déclenchant mutuellement. Si vous souffrez d’asthme ou de rhume des foins, veillez à bien les prendre en charge afin que leurs symptômes ne deviennent pas insupportables ou dangereux.

Certains facteurs peuvent causer ou déclencher le rhume des foins, comme le tabagisme, qu’il soit de première ou de seconde main. L’alcool et les acariens peuvent également avoir un impact négatif sur votre rhume des foins. Évitez les deux dans la mesure du possible.

Le rhume des foins a plus d’une cause. Certaines causes peuvent être évitées, d’autres non. Faites ce qui est en votre pouvoir pour éviter tous les déclencheurs d’allergies, et espérez le meilleur pour le reste. Gardez une trace des symptômes de votre rhume des foins afin de connaître les causes de votre rhume des foins en particulier. Cela vous permettra d’éviter les symptômes autant que possible.

Symptômes du rhume des foins

Traiter le rhume des foins

Les symptômes du rhume des foins peuvent varier selon les individus. Il existe cependant quelques plaintes courantes. Le rhume des foins peut entraîner des symptômes tels que des démangeaisons dans le nez, la bouche, la gorge et les oreilles. Il peut entraîner une congestion et des yeux rouges et larmoyants. Il peut également entraîner des symptômes tels que des éternuements et de la toux.

Lorsqu’une personne souffre de rhume des foins, elle peut se sentir physiquement et mentalement épuisée par toutes les manifestations de l’allergie. Les symptômes sont souvent saisonniers et se poursuivent jusqu’à ce que le déclencheur de l’allergie ait disparu. De nombreuses personnes souffrent du rhume des foins au printemps, en été et au début de l’automne.

À lire aussi : 10 Remèdes Naturels Contre Le Rhume Des Foins

7 astuces et conseils pour prévenir le rhume des Foins

Le rhume des foins peut être assez irritant, mais il existe des moyens de minimiser ses effets sur votre vie. N’oubliez pas d’ajouter des conseils de prévention à votre sac à dos, car comme on dit… un gramme de prévention vaut un kilo de remède. Voici quelques conseils pour éviter que le rhume des foins ne s’empare de votre vie avant même qu’il ne vous frappe.

1 – Découvrez exactement à quoi vous êtes allergique

Si les allergies vous traînent sur une base annuelle et vous assomment pendant des mois, envisagez d’obtenir un test d’allergie officiel. Un allergologue peut effectuer un test en appliquant un panel d’allergènes courants sur votre bras, puis en piquant la peau pour voir si un type de ruche se forme à l’endroit où chaque allergène a été testé. Lorsque vous savez exactement à quoi vous êtes allergique, il est plus utile que de savoir que vous avez des symptômes qui vous frappent à une saison particulière.

2 – Éviter les allergènes

Lorsque vous savez quels allergènes vous causent des problèmes, vous pouvez vous efforcer de les éviter. Par exemple, si un certain type d’arbre provoque votre rhume des foins, vous pouvez en rester éloigné et être à l’intérieur plus souvent pendant la période où ces arbres sont actifs chaque année.

3 – Modifier son régime alimentaire

Une forme de prévention du rhume des foins consiste à modifier son alimentation. Il existe de nombreuses façons de le faire. L’une d’entre elles consiste à supprimer les aliments auxquels vous êtes intolérant. Une autre consiste à éliminer les aliments qui forment du mucus. Assurez-vous d’ajouter des aliments qui contiennent des vitamines et des minéraux qui aident spécifiquement à combattre le rhume des foins, comme ceux qui contiennent de la vitamine C et de la quercétine.

4 – Changer les habitudes de vie

Changer les habitudes de vie peut faire beaucoup pour prévenir le rhume des foins. Les principales sont la réduction du stress et un sommeil suffisant chaque nuit. Adoptez un régime alimentaire sain, composé d’aliments complets et variés, et évitez les toxines, notamment l’alcool et la fumée de cigarette. Faites de l’exercice quotidiennement et transpirez aussi souvent que possible.

5 – Complément alimentaire avant la saison des allergies

Avant que le rhume des foins n’apparaisse, prenez le dessus en prenant un supplément avant la saison la plus pénible pour vous. Commencez votre régime de supplémentation quelques mois avant l’apparition habituelle de vos symptômes, et vous serez peut-être en mesure de les tenir totalement à distance.

6 – Évitez les allergènes dans votre maison

Même si vous devez être exposé à des allergènes lorsque vous êtes en dehors de votre domicile, vous pouvez, dans une certaine mesure, les maintenir hors de votre maison. Lorsque vous rentrez chez vous, laissez vos chaussures à la porte d’entrée et changez de vêtements, en les mettant directement dans la machine à laver. Prenez une douche et lavez les pollens qui pourraient adhérer à vos cheveux et à votre peau.

7 – La vaseline(astuce de Grand-Mère)

Vous avez un pot de vaseline dans votre placard ? Il est temps de l’ouvrir, car il pourrait être votre meilleur ami pendant la saison du rhume des foins !

Tamponnez un peu de vaseline autour de vos narines avant de quitter la maison et tout au long de la journée et elle attrapera le pollen qui essaie de vous monter au nez.

La vaseline vous aidera à respirer toutes ces petites particules de pollen qui tourbillonnent dans l’air, attendant de bondir et de faire passer vos symptômes à la vitesse supérieure. Qui aurait cru que la vaseline pouvait être aussi utile ?

Conclusion :

Le rhume des foins est une douleur à gérer, mais par la prévention, vous pouvez l’empêcher de prendre le dessus sur votre vie au départ. Utilisez ces mesures pour lutter contre le rhume des foins avant qu’il ne se déclare – plus vous prévenez, mieux c’est. Dites adieu au rhume des foins et bonjour à une vie meilleure.

Lire aussi : 10 Remèdes Naturels Contre Le Rhume Des Foins

J’espère que cet article vous a été utile et qu’il vous aidera à en finir avec votre rhume des foins . N’oubliez surtout pas de partager l’article car ces informations pourrons être utiles à beaucoup d’autres personnes. Partagez surtout avec nous vos astuces et techniques pour vaincre le rhume des foins.

À  votre bonne santé

NOTRE PAGE FACEBOOK: ICI

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *